Un prêt immobilier lorsque l’on est senior

Pour les personnes faisant partie de la catégorie senior, investir dans l’immobilier c’est notamment investir dans un bien qu’elles légueront à leur descendance et qui aura sûrement pris de la valeur. Que ce soit pour résidence principale ou secondaire, un emprunt est souvent nécessaire pour financer un tel achat. On pourrait croire que les banques sont peu enclines à prêter de l’argent à des personnes à la santé plus fragile. C’est en partie vrai, néanmoins, un emprunt immobilier est tout de même possible dès lorsque le remboursement se termine aux alentours des 80 ans. Différentes possibilités s’offrent donc aux seniors qui souhaitent effectuer une demande de prêt immobilier.

Le crédit immobilier classique

Dès lorsque le senior dispose de revenus suffisants pour rembourser le crédit immobilier avant les 80 ans, le mieux est de souscrire à un prêt immobilier classique. Le montant de l’emprunt peut être réduit grâce à un apport plus important. D’ailleurs, il est conseillé d’effectuer un apport lorsque l’on est un senior. D’autant que l’on a généralement moins besoin d’une épargne élevée que lorsque l’on est plus jeune. Ainsi, au cas où le senior décède, l’apport qu’il a effectué réduira le montant de l’emprunt restant à payer par les héritiers.

Le prêt viager hypothécaire

Une autre solution pour les seniors se nomme le prêt viager hypothécaire. Nous conseillons ce type d’emprunt immobilier surtout pour les personnes âgées au-delà de 70 ans et n’ayant pas forcément suffisamment de revenus pour payer le remboursement de l’emprunt ni d’épargne suffisante pour un apport.

Le principe du prêt viager hypothécaire est de permettre au senior d’accéder à un prêt immobilier tout en hypothéquant sa résidence principale ou une résidence secondaire. Le remboursement s’effectue au décès de la personne et la vente du bien concerné ou à la vente du bien hypothéqué.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks