Comment souscrire à un prêt d’honneur ?

Le prêt d’honneur est une forme de crédit accessible pour les personnes qui créent ou reprennent une entreprise ou pour certains dirigeants d’entreprise. Il permet de financer un projet professionnel. Ce type de crédit s’octroie auprès d’associations et non pas auprès des établissements de crédit classiques. Dans cet article nous revenons sur les différents critères du prêt d’honneur, ainsi que sur ses conditions.

Pour qui ?

Comme nous l’avons brièvement évoqué ci-dessus, le prêt d’honneur s’adresse aux entrepreneurs. Plus précisément, il faut présenter un projet de création d’entreprise ou de reprise d’entreprise pour pouvoir bénéficier de ce crédit. Les dirigeants d’entreprise de moins de 3 ans peuvent également obtenir ce prêt d’honneur. Ce prêt doit permettre de financer le projet professionnel de l’entrepreneur et le créancier étudiera préalablement le dossier avant de donner sa réponse pour la demande de crédit.

Les caractéristiques

Il faut bien comprendre que le prêt d’honneur est octroyé à la personne, à l’entrepreneur et non à l’entreprise. Une des particularités de cet emprunt c’est qu’il bénéficie d’un taux zéro, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’intérêts. L’emprunteur doit donc uniquement rembourser le montant du capital emprunté sans avoir à payer un coût du crédit.

Le prêt d’honneur est accordé sans garantie ni caution personnelle ou réelle. Selon les organismes, les montants peuvent être très variables. Néanmoins, ils sont généralement compris entre 2 000 € et 50 000 €. Certains projets innovants peuvent même bénéficier d’un crédit de 90 000 €. Concernant le remboursé, celui-ci peut être différé dans la limite de 12 mois.

Une fois que l’entrepreneur a effectué sa demande de prêt d’honneur auprès d’un organisme spécifique, cette demande va être étudiée par un jury qui va analyser le projet et qui va décider si le prêt va ou non être accordé.

Fonds propres pour un projet professionnel

Il n’existe pas d’indication précise concernant les projets professionnels pris en compte par les organismes délivrant les prêts d’honneur. Néanmoins, selon les organismes des critères géographiques peuvent être mis en place et/ou un secteur d’activité précise peut être concerné.

Un prêt d’honneur sert à augmenter les fonds propres de l’entreprise. Ces fonds propres vont permettre de financier différentes choses : locaux, matériel, besoin en fonds de roulement, etc. Là encore, il n’y a pas de conditions précises et c’est le jury qui va décider si le projet peut ou non bénéficier d’un prêt d’honneur.

Cette solution est une aide pour le démarrage ou la relance d’une entreprise. Il ne faut donc pas hésiter à en faire la demande si vous en avez besoin. Si votre demande est refusée auprès d’un organisme, essayez auprès d’un autre.

Vers qui s’adresser

Pour obtenir un prêt d’honneur, vous ne devez pas vous tourner vers un établissement de crédit classique. Ce genre de prêt est délivré par des associations spécifiques. En France, les deux principaux réseaux d’associations sont Initiative France, Réseau Entreprendre, ADIE et France Active. Néanmoins, il en existe d’autres de plus petite envergure. Pour obtenir un prêt d’honneur, vous devez vous adresser à l’un de ces réseaux ou directement vous adresser à l’une des associations présentes au sein de ces réseaux. Il n’est pas forcément très utile de comparer les offres, puisqu’elles ne vont pas différer au niveau du coût.

Surtout, n’hésitez pas à vous adresser à un autre réseau ou une autre association si votre demande a été refusée une première fois.

1 Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire