Rachat de crédit : les personnes concernées et celles qui ne peuvent pas en bénéficier

Le rachat de crédit permet de renégocier son crédit. Le plus souvent l’objectif est de réduire le montant des mensualités afin de se donner plus de flexibilité financière chaque mois. Cela a pour conséquence de rallonger la durée du crédit. Le rachat de crédit est également utile pour regrouper plusieurs crédits différents en un seul prêt, et donc une seule mensualité chaque mois. Il est donc particulièrement intéressant pour certaines personnes, mais n’est pas accessible pour d’autres : les personnes surendettées et les personnes âgées. Cet article vous explique pourquoi.

Pour ceux qui font face au risque du surendettement

Le rachat de crédit s’adresse surtout aux emprunteurs qui ont du mal à rembourser chacun de leurs crédits et qui accumulent les dettes. Le risque de ces personnes, si elles ne font rien, est qu’elles se retrouvent dans une situation de surendettement, c’est-à-dire qu’elles n’ont plus les capacités financières pour régulariser la totalité de leurs dettes. Pour éviter de devoir déposer un dossier de surendettement auprès de la commission de surendettement, le rachat de crédit se révèle être bien souvent la meilleure solution.

Grâce au rachat, l’emprunteur va ainsi pouvoir renégocier ses différents prêts. Il va notamment pouvoir restructurer ses dettes. Cela signifie que l’établissement de crédit va racheter ses dettes et qu’il va regrouper l’ensemble des crédits en un seul. Ainsi, le montant des mensualités sera diminué ce qui va réduire le taux d’endettement de l’emprunteur. Par contre, le crédit sera étalé sur une plus longue période, augmentant son coût total.

Le rachat de crédit n’est pas uniquement accessible pour les emprunteurs ayant un fort risque de surendettement. Il peut également être utilisé par n’importe quel emprunteur souhaitant renégocier son prêt pour bénéficier d’un meilleur taux, réduire la valeur des mensualités ou regrouper plusieurs crédits.

Ceux qui ne peuvent pas bénéficier du rachat de crédit

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le rachat de crédit n’est pas accessible à tout le monde. S’il est vivement conseillé d’effectuer un rachat de crédit lorsque l’on est proche du surendettement, c’est aussi parce qu’après il est trop tard. En effet, les personnes ayant déposé un dossier de surendettement auprès de la Banque de France ne peuvent plus bénéficier du rachat de crédit. Il en est de même pour celles et ceux qui sont inscrits au FICP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) et/ou qui font l’objet d’un interdit bancaire, c’est-à-dire qui sont inscrits au FCC (fichier central des chèques). Dans ces trois cas, il devient impossible d’obtenir un rachat de crédit.

Outre ces 3 cas, d’autres personnes sont susceptibles de voir leur demande de rachat de crédit être refusée. Bien que cette restriction ne soit pas obligatoire par la loi, la majorité des établissements de crédit s’y soumettent. Ce sont les personnes âgées. En effet, la plupart des établissements prêteurs refusent le rachat de crédit aux personnes ayant plus de 75 ans ou à celles dont la durée du remboursement s’étend au-delà de 80 ou 85 ans. La raison évoquée est le risque que le crédit ne soit pas remboursé si l’emprunteur décède avant. Ce critère d’âge ne concerne pas uniquement le rachat de crédit puisque tous les crédits sont concernés. Seuls les prêts de très courte durée peuvent être facilement acceptés aux personnes de plus de 75 ans.

Heureusement, à cet âge on a logiquement moins besoin d’emprunter pour deux raisons principales : on dispose généralement de fonds plus élevés et on n’a plus vraiment d’intérêt à investir dans des biens à forte valeur.