Quelques conseils pour votre crédit immobilier

Même si les banques n’ont pas abandonné l’idée de financer des projets immobiliers, elles se montrent beaucoup plus prudentes qu’auparavant. En effet, les établissements de prêt considèrent les avantages et les inconvénients d’un contrat plus d’une fois avant d’accorder un crédit à un particulier. Que faut-il alors pour devenir le candidat idéal auprès d’une banque ? Voici quelques astuces pour vous aider à présenter un dossier avantageux.

Inclure le montant de l’apport personnel

Auparavant, les banques n’hésitaient pas à offrir des financements intégraux aux particuliers à la recherche de fonds à investir dans un projet immobilier. Aujourd’hui, ces établissements jouent la prudence, et sont très regardants sur les apports personnels du contractant.

Ainsi, les banques considèrent que tout frais annexe doit être pris en charge par le consommateur. Ces frais varient selon l’établissement et la nature du dossier. Plusieurs organismes demandent un apport minimum de 20 % venant du client. Cet apport est considéré comme important, car sa seule existence est une garantie pour la banque.

Avoir un emploi stable

L’instabilité professionnelle est une condition redoutée par les banques et les établissements de crédit. Ainsi, les artisans et les personnes exerçant une activité libérale doivent fournir un bilan de leurs revenus sur les 3 années passées.

Éviter le découvert bancaire

Les banquiers ont pour mission d’étudier la situation pécuniaire de chaque demandeur de prêt. Avoir un compte bancaire à découvert n’est nullement recommandé, car une appréciation se fera sur la solvabilité de vos comptes sur les 3 ou les 6 mois précédant votre demande. Avoir un compte irréprochable, par contre, est presque toujours une garantie de l’obtention d’une bonne offre de prêt.

Évaluer la capacité de remboursement

Il s’agit de la règle des 33 %, bien connue des candidats aux offres de crédit. Cette règle stipule que la somme de l’emprunt doit être inférieure ou tout au plus égale au tiers des revenus du consommateur. Cette loi, auparavant destinée aux emprunteurs aux revenus modestes ou moyens, est désormais appliquée à tous les profils de consommateurs.

Justifier une épargne régulière

Avoir la capacité d’épargner de manière régulière est aussi une donnée importante prise en compte par les établissements de crédit. En effet, les banques préfèreront investir dans un client qui gagne peu, mais sait établir des économies au lieu d’un client au profil de cigale qui n’a pas la capacité de garder des sous de côté.

Bien entendu, les critères de sélection diffèrent d’un établissement à l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks