Prêt immobilier : ce qu’il faut savoir sur l’assurance

Lorsque l’on souscrit à un crédit, il est nécessaire d’agréer à une assurance. Celle-ci doit permettre à l’établissement créancier d’obtenir certaines garanties au cas où l’emprunteur devient insolvable et ne peut plus rembourser à temps son crédit. L’assurance est également là pour protéger l’emprunteur et lui permettre d’être couvert s’il ne peut plus payer son emprunt. Etant donné que le prêt immobilier implique un montant plus élevé que les autres prêts, les risques sont eux aussi plus élevés. Autrement dit, l’assurance est très importante pour ce genre d’emprunt. Si cette assurance est obligatoire, il existe différentes options possibles. Cet article résume tout ce qu’il est important de savoir concernant l’assurance pour un prêt immobilier.

Assurance externe ou interne

Lors d’une demande de prêt immobilier, l’établissement auprès duquel nous effectuons cette demande va nous proposer une assurance. On parle alors d’assurance internet. Si on est obligé de souscrire à une assurance, rien ne nous oblige à choisir celle proposée par le créancier. Il est tout à fait légal d’opter pour une assurance externe. Pour cela, on peut faire son choix chez un assureur ou chez tout établissement proposant ce genre d’assurance. L’intérêt de choisir une assurance externe c’est que l’on va généralement pouvoir trouver une offre bénéficiant d’un meilleur rapport qualité-prix, c’est-à-dire un prix inférieur pour des garanties identiques, ou alors plus de garanties. Cependant, pour les personnes plus âgées et plus généralement celles présentant des risques de santé plus élevés, il est préférable de souscrire à l’assurance proposée par le créancier, car les prix seront plus intéressants.

Quel pourcentage de couverture ?

Quand on souscrit à une assurance pour son prêt immobilier, on va pouvoir choisir le pourcentage de couverture pris en compte par l’assureur. Cela signifie quelle part du montant restant à payer l’assurance va prendre en charge en cas d’impossibilité de paiement. En général, il est possible d’obtenir une prise en charge à 100 %. Cela signifie que la totalité de part restante à payer sera prise en charge par l’assurance. Il s’agit d’un point important, puisque plus la prise en charge est élevée et mieux c’est. En contrepartie, l’assurance coûtera plus cher.

Lorsque le bien immobilier est souscrit par 2 personnes, il est possible d’obtenir une quotité de 200 % qui prend en charge deux fois la part du co-emprunteur défaillant. Par exemple, si l‘une des deux personnes ne peut plus rembourser sa part de crédit, lors d’une assurance à 100 %, la part de cette personne sera prise en charge par l’assureur, mais le co-emprunteur devra continuer à rembourser sa part. Par contre, si la quotité est de 200 %, alors l’assurance paiera 2 fois la part de la personne défaillante, et le co-emprunteur ne devra rembourser que le montant restant.

Les garanties

Pour une assurance de prêt immobilier, plusieurs garanties sont concernées. Certaines sont présentes dans la plupart des offres de base, quand d’autres sont optionnelles. Tout dépend de la nature du bien immobilier. Pour une résidence principale ou secondaire, les garanties de base sont généralement les suivantes : décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), invalidité permanente totale (IPT), et incapacité temporaire totale (ITT). Pour un investissement locatif seules les garanties décès et PTIA seront proposées de base.

Il est également possible de souscrire à des garanties optionnelles. Il en existe 3 : invalidité temporaire partielle (ITP), invalidité permanente partielle (IPP) et perte d’emploi.

Pour déclencher ces couvertures, il est possible de passer par un système de prime d’assurance. Dans ce cas, il s’agit d’une somme que l’emprunteur devra payer pour que les garanties soient mises en place. Cette prime d’assurance peut être basée sur le capital restant dû ou sur le capital emprunté. Le coût d’une assurance est compris dans le TEG. Il est généralement inférieur à 0,5 % du capital emprunté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks