Placements : les différentes étapes en fonction de l’âge

Selon la catégorie d’âge à laquelle on appartient, on va généralement privilégier certains placements par rapport à d’autres. En effet, au fil de notre vie, certaines priorités viennent en remplacer d’autres et on n’a plus forcément les mêmes besoins ou intérêts. Néanmoins, tout dépend de notre profil, c’est-à-dire si on est plutôt prudent ou au contraire dynamique.

De 20 à 30 ans

Généralement, entre 20 et 30 ans, c’est le moment où l’on devient pour la première propriétaire de son bien immobilier. Cet investissement sur le long terme entraine la souscription à un crédit immobilier qui peut empêcher de placer sur d’autres produits. Néanmoins, pour les profils dynamiques c’est le moment idéal pour investir en bourse sur des produits performants sur le long terme.

De 30 à 40 ans

Une fois passé la trentaine on commence à avoir une situation professionnelle stable et de meilleurs revenus. Il faut en profiter pour diversifier ses placements. Il est notamment temps de souscrire à une assurance-vie afin d’anticiper certaines dépenses futures comme les études des enfants. Pour les plus dynamiques, vous pouvez vous tourner vers des actions de PME.

De 40 à 50 ans

Le crédit immobilier en grande partie remboursé, c’est l’âge idéal pour investir dans un bien immobilier locatif. Etant donné que les charges fiscales sont plus élevées à cet âge, vous pouvez vous tourner vers de l’immobilier défiscalisé. Pour les plus audacieux, vous pouvez tenter des paris plus risqués à la bourse en investissant dans des produits supposés plus performants.

De 50 à 60 ans

La retraite approchant, il est temps d’investir dans des produits plus sécurisés. Vous pouvez notamment augmenter la part des fonds en euros dans votre assurance-vie. Cherchez également des placements fiscalement plus intéressants.

60 ans et plus

Il est temps de trouver des placements qui vont compenser la perte de revenus liés à la retraite. En même temps, vos enfants sont désormais totalement indépendants ce qui vous fait des charges en moins. L’assurance-vie reste toujours un placement important, et vous pouvez commencer à préparer la transmission de votre patrimoine. Réduisez de plus en plus les placements risqués ou alors juste sur des petites valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks