Petit rappel de la situation actuelle des principaux livrets d’épargne réglementés

Par définition, l’épargne est placement financier qui nous permet de toucher une rémunération sur le capital déposé. Il existe plusieurs formes d’épargne dont l’épargne bancaire disponible site à l’ouverture de livrets. En France, on distingue les livrets fiscalisés propres à chacun des établissements bancaires et les livrets d’épargne réglementés, dont le taux et les conditions sont définis par l’Etat, quelle que soit la banque. Dans cet article nous allons nous intéresser à cette seconde forme d’épargne.

Qu’entend-on par « réglementé »

Un livret d’épargne réglementé voit ses principales caractéristiques être réglementées par l’Etat français. Autrement dit, la banque ne peut pas modifier ces caractéristiques, et le livret sera donc le même, quel que soit l’établissement bancaire au sein duquel vous ouvrez votre livret. Voici les 3 caractéristiques qui sont définies d’avance par l’Etat :

  • Le taux du livret, c’est-à-dire le pourcentage de rémunération calculé sur le montant total de votre placement
  • Le plafond de dépôt, c’est-à-dire le montant total que vous pouvez déposer sur le livret en question
  • Les conditions d’ouverture, c’est-à-dire l’âge et à qui le livret d’épargne s’adresse-t-il

Ces caractéristiques peuvent évoluer selon ce que décide l’Etat. D’ailleurs, régulièrement le taux du livret est mis à jour. Ces dernières années il a plutôt eu tendance à diminuer, car il est généralement calculé en fonction de plusieurs critères, dont le taux d’inflation qui n’a pas grimpé.

Récapitulatif des principaux livrets réglementés

Avant de placer votre argent sur l’un de ces livrets réglementés, il est intéressant de savoir quelles en sont les caractéristiques actuelles. Nous vous proposons un petit récapitulatif des principaux livrets réglementés avec pour chacun d’entre eux le rappel du taux d’intérêt actuel, du plafond de dépôt et des conditions d’ouverture.

Commençons par le Livret A qui est l’un des plus ouverts en France. Son intérêt a grandement diminué ces dernières années à cause de son taux d’intérêt qui n’a cessé de chuter malgré une hausse du plafond des dépôts. Actuellement, son taux est de 0,75 % pour un plafond de 22 950 €. Concernant ses conditions d’ouverture, ce livret est accessible à tout le monde.

Ensuite, on retrouve le LDD (livret de développement durable) qui bénéficie d’un taux identique de 0,75 % pour un plafond inférieur fixé à 12 000 €. Il faut être majeur pour pouvoir ouvrir un tel livret.

Le livret jeune s’adresse quant à lui aux personnes qui ont de 12 à 25 ans. Son taux n’est pas réellement réglementé, mais il doit être au minimum égal à celui du livret A. Par contre le plafond est limité à 1 600 €.

Le LEP (livret d’épargne populaire) profite de l’un des meilleurs taux à 1,25 %, mais d’un plafond limité à 7 700 €. Pour pouvoir ouvrir un tel livret, il ne faut pas que vos revenus annuels dépassent 19 235 € si vous êtes seul, et 29 507 € si vous êtes en couple ou avec un 1 ou 2 enfants.

Le Plan d’épargne populaire (PEL) bénéficie actuellement d’un taux de 1,5 % s’il a été ouvert après le 31 janvier 2016. Accessible à tout le monde, vous pouvez placer jusqu’à 61 200 € dessus.

Finalement, il faut évoquer le CEL (compte épargne logement) dont le taux relativement faible est fixé à 0,50 % pour un plafond de dépôt ne dépassant pas 15 300 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks