PEL : une alternative au livret A ?

Alors que le livret A n’a jamais été aussi faible en terme de performance, il est intéressant de chercher à trouver une alternative. Certains spécialistes évoquent le plan épargne logement (PEL). Si celui-ci a de réels atouts et s’avère notamment plus performant que le faible livret A, il faut bien avoir conscience de certaines conditions spécifiques au PEL, avant d’en ouvrir un.

Aucune obligation d’acheter un bien immobilier

Au départ le PEL a surtout été lancé comme une aide pour ensuite investir dans un bien immobilier, d’où son nom. Cependant, rien ne vous oblige à utiliser l’argent placé dessus pour financer un tel achat. Vous en faites ce que vous voulez. Par contre, souscrire à un crédit immobilier peut optimiser la rémunération du PEL. Plus précisément en choisissant un crédit immobilier pour acquérir ou rénover votre résidence principale, grâce au PEL, vous pourrez profiter d’un crédit à 3,2 %, mais avec la possibilité de bénéficier de la prime d’Etat. Cette dernière correspond à une réduction du taux à hauteur de 1 point. Au lieu de 3,2 % il passe donc à 2,2 %. Cependant, cette prime est limitée à un plafond de 1 000 € ou 1 525 € pour un logement performant énergétiquement. Il est donc intéressant de choisir un montant de crédit relativement faible.

Une épargne non disponible

Le gros inconvénient du PEL, et qui fait qu’il ne peut pas vraiment se présenter comme une alternative du livret A, c’est que l’épargne placée dessus n’est pas réellement disponible. En effet, vous ne pouvez pas toucher à vos fonds avant deux ans. Sinon, le taux sera nettement réduit. De plus, dès lors que vous retirez vos fonds, même après 2 ans, le PEL est clôturé. Autrement dit, vous ne pouvez pas retirer une partie de votre argent. Vous êtes obligé de tout retirer d’un seul coup et de voir le compte être fermé. Le PEL doit donc être vu comme un placement sur le long terme.

Un taux fixe à 2 %

L’intérêt du PEL est qu’il propose un taux d’intérêt de 2 %, soit 1,69 % net. Un taux largement supérieur au pauvre 0,75 % du livret A. En plus, ce taux à 1,69 % net est fixe, c’est-à-dire qu’il reste le même tant que votre PEL est maintenu ouvert. Aucun risque donc d’une chute du taux.

Concernant les autres caractéristiques du PEL, il faut savoir que vous pouvez le maintenir ouvert pendant 15 ans maximum. Le montant maximum que l’on peut y placer est de 61 200 €, avec un dépôt de 225 € minimum lors de l’ouverture, et au moins 540 € chaque année.

Le PEL ne représente donc pas une alternative au livret A du fait d’une épargne non disponible sans fermeture du compte. Par contre, il s’agit d’un produit assez performant et totalement sûr et sans risque de voir le taux chuter.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks