Comment obtenir un prêt d’honneur ?

Connaissez-vous le prêt d’honneur ? Il s’agit d’un prêt à taux zéro accessibles selon certaines conditions et délivré par la CAF. Dans cet article, nous allons donc nous intéresser à ces conditions et les détailler. Le plus souvent ce prêt est souscrit lorsqu’il n’est pas possible pour l’individu d’obtenir un crédit classique. Autrement dit, ce prêt s’adresse aux personnes se trouvant dans une situation financière relativement difficile. Le montant de l’emprunt d’honneur est limité, mais il reste utile pour aider à financer un achat nécessaire.

En quoi consiste le prêt d’honneur ?

Commençons par découvrir en quoi consiste ce fameux prêt d’honneur, c’est-à-dire qu’elles en sont les caractéristiques. En effet, ce prêt d’honneur ne permet pas d’emprunter n’importe quel montant, et de financer n’importe quel achat. Il est limité puisqu’il s’agit avant tout d’une aide de dernier recours pour les personnes en difficulté financière.

Le prêt d’honneur basique est donc limité à 1 860 € maximum. Vous ne pouvez pas emprunter au-delà. Néanmoins, s’il sert à financer des besoins exceptionnels, ce montant peut tout de même être rehaussé. Pour cela, il faut faire une demande auprès de la commission des aides financières. Dans ce cas, le prêt d’honneur peut atteindre 3 500 € maximum ce qui offre plus de liberté.

Comme nous l’avons déjà évoqué, il s’agit d’un prêt à taux zéro. Cela signifie que le coût du crédit est gratuit. L’emprunteur doit uniquement rembourser le montant emprunté sans un centime de plus. En ce qui concerne le type de bien finançable par cet emprunt on peut distinguer trois types d’achats :

  • Véhicule : achat d’un véhicule d’occasion, réparations d’un véhicule ou paiement de l’assurance obligatoire. La condition est que ce véhicule doit être essentiel pour vos déplacements professionnels. S’il existe d’autres moyens de transport proches de votre domicile et vous permettant de vous rendre à votre travail, il est probable que la commission refuse le prêt.
  • Caravane : achat d’une caravane à condition qu’il s’agisse de votre résidence principale
  • Equipement : financer l’achat des biens d’équipements jugés comme indispensables. En général, par biens indispensables on entend un matelas, un sommier, un réfrigérateur, une machine à laver, une table, des chaises…

Les conditions de l’emprunteur

Pour bénéficier de ce prêt d’honneur, l’emprunteur doit répondre à certaines conditions. Outre celles évoquées ci-dessus concernant le montant, et la nature des biens, d’autres conditions sont imposées par la CAF.

La première condition est naturellement d’être prestataire de la CAF. Vous devez donc toucher des allocations familiales (RSA, allocations immobilières, etc.). En effet, le remboursement de l’emprunt se fait directement sur les allocations que vous verse la CAF.

L’autre condition est d’être en difficulté financière. La définition de cette situation est relativement vague. La CAF va étudier votre dossier avant de définir si le prêt d’honneur vous est ou non accordé. Il n’existe pas de barème, mais en général ce prêt est accordé aux personnes qui n’ont pas d’emploi, et qui touchent des allocations chômages insuffisantes pour financer la somme que souhaite emprunter la personne.

Il est donc relativement facile de savoir si vous avez des chances de voir votre demande de prêt d’honneur être acceptée ou non. En effet, il suffit de faire la somme de vos revenus mensuels puis d’y soustraire l’ensemble de vos dépenses et charges mensuelles. Si le résultat obtenu est inférieur à la somme que vous souhaitez emprunter alors vous avez de fortes chances que votre dossier soit accepté par la CAF. A condition, encore une fois, d’être prestataire de la CAF.

Auprès de qui faut-il faire la demande ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la demande de prêt d’honneur ne s’effectue pas directement auprès de la CAF, mais en contactant un travailleur social. Pour cela, il suffit de se rendre à la mairie de votre ville et de demander à rencontrer un travailleur social. Des documents sont exigés pour constituer le dossier : justificatifs des revenus, justificatifs des allocations et subventions perçues, copie de la pièce d’identité, livret de famille, copie des trois derniers relevés de compte bancaire et numéro de prestataire de la CAF. Normalement, le travailleur social vous accompagnera dans ces démarches.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks