Nos conseils pour lever un interdit bancaire

Quand on se retrouve en interdit bancaire, on a forcément envie de se sortir le plus rapidement de cette mauvaise passe. On parle d’interdit bancaire lorsque l’on ne peut plus émettre de chèque et de carte bancaire classique. Autrement dit, il n’est plus possible de payer à crédit. Cette situation est relativement contraignante. Pour lever cet interdit bancaire, il n’existe pas de miracle. La seule solution est de s’acquitter de ses impayés. Pour cela il existe plus façons d’y parvenir. Dans cet article nous allons évoquer ces différentes solutions et fournir quelques conseils pour retrouver une situation normale, c’est-à-dire pouvoir de nouveau utiliser un chéquier et une carte bancaire.

La cause d’un interdit bancaire

Pour commencer, voyons plus en détail quelles sont les causes qui aboutissent à une situation d’interdit bancaire. La raison qui pousse une banque à déclarer interdit bancaire l’un de ses clients est toujours la même : le client doit avoir émis un chèque sans provision. Cela signifie que l’individu a utilisé un chèque alors qu’il ne bénéficiait pas des fonds suffisants au moment où celui-ci a été encaissé. Plus précisément, au moment de l’encaissement le compte du client est à découvert et dépasse le découvert autorisé par la banque. La banque va alors déclarer l’interdit bancaire auprès de la Banque de France.

Les conséquences

Lorsque l’on est interdit bancaire, on va immédiatement être inscrit au FCC (fichier central des chèques) de la Banque de France. Ce fichier est accessible à n’importe quel moment par tous les établissements bancaires, mais également par les organismes de crédit. Etre fiché au FCC rend donc plus difficile l’obtention d’un crédit ou l’ouverture d’un compte.

De plus, la personne fichée va également être dans l’incapacité d’utiliser son chéquier et sa carte de crédit va lui être retirée. Elle est remplacée par une carte à autorisation systématique, c’est-à-dire qu’à chaque fois que la personne va l’utiliser, la carte va interroger la banque pour savoir si le compte dispose des ressources suffisantes pour effectuer le paiement ou le retrait. Si ce n’est pas le cas, l’opération sera annulée.

Une autre conséquence est l’éventuelle autorisation de découvert qui va immédiatement être suspendue.

Rembourser rapidement votre impayé

En cas d’interdit bancaire, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de rembourser le plus rapidement possible l’impayé responsable de ce fichage. Cette régularisation entraîne automatiquement la suppression de l’ensemble de vos données dans le FCC. Autrement dit, non seulement vous pouvez de nouveau utiliser un chéquier et une carte de crédit, mais vous pouvez également emprunter et ouvrir un compte plus facilement.

La difficulté est donc de rembourser cet impayé. Bien sûr, tout dépend du montant concerné. Si vous avez dépassé de quelques dizaines, voire des centaines d’euros, votre autorisation de découvert, vous devriez dans trop de difficultés régulariser votre situation rapidement. Cependant, dans le cas où l’impayé est plus élevé il va falloir mettre en place un programme précis de remboursement qui pourra s’échelonner en plusieurs mensualités.

Pour cela vous devez d’abord déduire de vos revenus mensuels vos charges mensuelles (nourriture, transport, logement, factures, remboursement de crédit et autres dépenses indispensables). Ce qui en résulte peut-être appelé reste à vivre. Celui-ci constitue votre capacité de remboursement mensuel pour votre impayé. Vous allez pouvoir diviser le montant de l’impayé par celui du reste à vivre pour découvrir en combien de fois vous allez rembourser cet impayé. Par exemple, si vous devez 1 200 € à vos créanciers et que votre reste à payer mensuel est de 200 €, alors en 6 mensualités vous pourrez rembourser votre dette.

Le mieux est de contacter votre banque et de négocier un recouvrement. Ainsi, vous pourrez mettre en place un virement mensuel automatique vers vos créanciers vous assurant de rembourser chaque mois une partie de votre dette. Lorsque la totalité de la dette est payée, vous pouvez vous assurez de que votre dossier soit bien supprimé du FCC en envoyant un mail à la personne chargée de votre dossier. Normalement cela se fait automatiquement, mais cela ne vous coûte rien d’envoyer un mail.

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire