L’intérêt du PERP

Parmi les différents produits d’épargne proposés par les banques, on trouve le plan d’épargne retraite populaire également connu sous l’acronyme PERP. A quoi sert ce produit d’épargne ? Quelles en sont les conditions et les caractéristiques ? Nous allons répondre à toutes ces interrogations à travers cet article. Ainsi, vous aurez une meilleure compréhension de l’utilité du PERP.

Un complément de retraite

Le nom de ce produit d’épargne est un bon indice pour en comprendre son utilité. En effet, le plan d’épargne retraite populaire a pour vocation d’apporter des revenus complémentaires lorsque la personne arrive à la retraite. Ainsi, en plus de sa retraite, cette personne pourra compter sur l’argent épargner sur ce compte pour profiter de revenus supplémentaires. L’intérêt principal est de bénéficier d’une retraite plus confortable et de profiter de ce moment de vie au cours duquel on ne travaille plus et que l’on peut donc passer à pleinement profiter de la vie. Pour cela, il faut un minimum de revenus, et le PERP va dans ce sens.

Le fonctionnement du PERP

La première chose à savoir concernant le PERP, c’est que l’épargne placée dessus est bloquée jusqu’au départ à la retraite de la personne. Autrement dit, il n’est pas possible de retirer de l’argent du PERP avant d’arriver à la retraite. Néanmoins, il existe des situations pouvant entrainer un déblocage exceptionnel : invalidité, décès du conjoint, surendettement, expiration des droits aux allocations chômage et liquidation judiciaire.

On peut souscrire à un PERP auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance ou mutuelle. En ce qui concerne les versements, le souscripteur peut faire le choix de les programmer ou d’opter pour des versements libres.

Une rente viagère

Une fois que la personne a atteint l’âge de la retraite, l’épargne ainsi accumulée va alors lui être retransmise sous la forme d’une rente viagère. Cela signifie qu’elle sera versée jusqu’à ce que la personne décède. Il est possible d’obtenir une partie de l’épargne directement sous forme de capital et à hauteur de 20 % maximum. Les performances de l’épargne dépendent de celles du gestionnaire et du type de profil de gestion choisi par le souscripteur.

Une déduction des versements

Si des frais d’entrée et de gestion sont mis en place, il faut savoir qu’il est possible de bénéficier d’une remise d’impôt au niveau des versements. Cette déduction est plafonnée à 10 % des revenus professionnels de l’année précédente, dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) ou à 10 % du PASS au cas où le montant est supérieur à ce plafond.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks