L’essentiel concernant le surendettement et ses solutions

Le surendettement est une situation qui demande beaucoup de précautions. Qu’il s’agisse des causes ou des solutions viables, découvrez l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le surendettement. Pour éviter le pire, il est nécessaire de gérer précisément ses comptes.

Le surendettement en résumé

Le surendettement résulte dans l’immense majorité des cas d’une mauvaise gestion de ses finances personnelles. Ce n’est pas par magie si un compte bancaire se vide et si une situation d’interdit bancaire est déclenchée. Dans la plupart des cas, les ménages sont étouffés par les dépenses et ils n’arrivent plus à faire notamment face aux échéances de prêts.

À ce titre, il est indispensable de rappeler la règle liée à un taux d’endettement raisonnable. Le montant de son loyer et du remboursement mensuel de son crédit (ou de ses crédits) ne doit pas dépasser 30 % de son revenu.
Par exemple, si vous gagnez 2 000 euros, ce total ne devra pas dépasser 600 euros. S’il le dépasse, la situation financière du foyer se complique (car ce total n’inclut pas d’autres charges fixes comme l’alimentation, l’électricité, le téléphone, etc…).

L’interdit bancaire est la première étape

Dans le cercle vicieux menant au surendettement, l’interdit bancaire est la première alerte. Ce signal met en avant le fait qu’un ou plusieurs chèques ont été émis alors que les provisions n’étaient pas suffisantes sur le compte bancaire. Il s’agit du fameux chèque en « bois ».

Une fois le fichage au Fichier Central des Chèques actif, il est nécessaire de rendre son chéquier et parfois ses moyens de paiement. Aussi, l’autorisation de découvert peut être supprimée, ce qui est bien pratique dans de nombreux cas.

Les solutions pour lutter contre le surendettement

Afin d’éviter ce piège financier, il est nécessaire de réaliser un dossier de surendettement. Il peut permettre de revoir les crédits en cours afin d’en limiter le montant à rembourser mensuellement.

Dans le meilleur des cas, un rachat de crédits peut permettre de regrouper toutes les dettes en une seule et de disposer d’un peu de trésorerie pour faire face au quotidien. Notons que cette renégociation entraine une réduction pouvant aller jusqu’à 70 % des montants à rembourser tous les mois. Toutefois, la durée de remboursement s’allonge d’autant, mais il s’agit d’une réelle « seconde chance ».
Enfin, des associations peuvent vous aider pour mieux gérer vos demandes et ainsi retrouver une santé financière meilleure.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks