Les travaux de rénovation énergétique

Au moment de procéder aux travaux au sein de votre intérieur, il est nécessaire pour ne pas écrire indispensable d’évaluer toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Surtout si vous souhaitez vous lancer dans des travaux dits de « rénovation énergétique ».

Les aides qui peuvent vous donner un coup de pouce

L’écologie comme le développement durable sont des valeurs en vogue depuis quelques années. Au rythme où les choses vont, les autorités compétentes ont décidé d’aider les ménages afin de réduire les dégâts causés par le gaspillage énergétique sur l’environnement (mauvaise isolation=ponction plus importante des ressources naturelles). A ce titre, sachez que vous avez le droit à des aides dont voici les 2 principales :

> L’éco PTZ (prêt à Taux Zéro) : Ce prêt d’une durée maximale de 15 ans est dépourvu d’intérêts. Il s’adresse aux propriétaires de logement construit avant 1990. L’éco PTZ permet notamment de réaliser des travaux pour améliorer la performance énergétique générale du logement (murs, toits, fenêtres, etc…). Son montant peut atteindre 30 000 euros, aucune condition n’est nécessaire.

> Le Crédit d’Impôt Développement Durable : C’est l’aide publique la plus connue. Celle-ci est simple à mettre en place car elle consiste à déduire de l’impôt le montant de vos travaux d’amélioration. Tous les propriétaires y ont droit, tout comme les locataires. Les travaux d’isolation sont principalement visés. Son plafond est de 8 000 euros par personne, soit 16 000 euros pour un couple (veillez à garder toutes les factures pour en justifier les montants).

> L’ANAH : Cette aide s’adresse uniquement aux propriétaires les plus modestes. La rénovation dite thermique est ciblée par cette aide, le montant alloué peut atteindre 50% des travaux totaux. Il diffère selon que vous soyez en région ou à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks