Les solutions pour faire face à une baisse de vos revenus

Pour une raison ou pour une autre, il peut se produire dans tout foyer, une baisse de revenus. Maladie, chômage suite à un licenciement, faillite, décès… sont des aléas auxquels tout humain est exposé. L’impact économique pour la famille est redoutable, mais pas insoluble. Economiser, trouver d’autres pistes pour redresser la situation, les solutions existent à travers des mesures préventives et des mesures d’urgence.

Epargner une partie de son salaire

L’épargne est la mesure préventive par excellence. Quelques centaines ou dizaines d’euros patiemment accumulés contribuent à constituer un « matelas » pour faire face aux difficultés éventuelles. Prélevez 1% à 3% sur votre salaire mensuel. Les fonds ainsi constitués permettront d’assurer l’essentiel, le moment venu. Pour que l’épargne s’effectue sans risque d’oubli, instituez un virement automatique de votre compte courant vers votre compte d’épargne. Non seulement vous économisez, mais en plus, cet argent produira des intérêts. Votre « fonds de secours » trouve ainsi toute sa raison d’être.

Avoir une assurance spécifique pour un crédit immobilier

Voici aussi une autre mesure préventive : l’assurance contre le licenciement ou l’assurance chômage. Elle est à souscrire lors d’une demande de prêt immobilier. En cas de licenciement, l’assureur paiera les échéances à la place de l’emprunteur, jusqu’à ce que celui-ci retrouve un emploi.

Pour trouver l’assurance qui vous convient, comparez minutieusement les offres de plusieurs compagnies. Étudiez notamment les conditions d’octroi (types de contrat de travail, ancienneté…) et les modalités de paiement (délai de carence, étendue de l’assurance…).

Recourir à des tarifs sociaux

Toute personne ou famille se trouvant dans des difficultés financières est en droit de demander l’application de tarifs sociaux pour le paiement des factures (eau, électricité, gaz). Pour l’électricité par exemple, le tarif électrique de première nécessité (TPN) peut donner lieu à une réduction comprise entre 71 à 140 euros par an.

Réduire la mensualité d’un crédit immobilier

Dans le cas où vous avez souscrit un crédit immobilier et que vous êtes encore en phase de remboursement, rencontrez votre banquier. Informez-le de votre nouvelle situation et négociez pour obtenir une réduction du montant de votre mensualité. Cette démarche est possible pour un crédit immobilier modulable. Donc, veillez à inclure cette clause dans votre contrat.

Rencontrer ses créanciers
Négociez avec vos divers créanciers comme les bailleurs sociaux, le centre des impôts,… pour obtenir un délai de paiement, le temps nécessaire pour vous permettre de retrouver un emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks