Les Français plébiscitent le crédit auto, et vous ?

Le crédit automobile est un moyen simple d’obtenir la somme nécessaire à l’achat d’un véhicule. De plus en plus de Français ont aujourd’hui recours au crédit automobile et la tendance n’est pas prête de se renverser.

Le crédit auto comme nouvelle norme

Le Crédit Agricole a procédé à une étude à l’occasion du Mondial de l’Automobile et a conclu que pas moins de 75 % de la population française ont recours à l’emprunt auprès d’organismes spécialisés lors de l’achat d’une voiture neuve.

Cela signifie que les Français qui achètent un véhicule d’occasion sans emprunter sont en fait les exceptions à la règle. Selon les chiffres, et toujours d’après une étude effectuée par le Crédit Agricole, trois automobiles sur quatre sont acquises grâce à un crédit, et une voiture d’occasion sur deux aussi.

Le profil type des souscripteurs

Au niveau des statistiques, la part moyenne financée grâce à un crédit auto s’élève à 73 % du prix total du véhicule, cette moyenne étant la même depuis déjà 3 ans. La durée moyenne de l’emprunt quant à elle est de 4 ans à 4 ans et demi depuis 2007.

Au niveau socio démographique, ce sont les hommes qui ont le plus recours au crédit auto, la moyenne d’âge des souscripteurs est comprise entre 35 et 49 ans et enfin le crédit auto est plus utilisé dans les foyers avec enfants.

Le cas du dossier de financement

On note tout de même que le nombre de voitures acquises à crédit reste important, que ce soit des automobiles neuves ou des automobiles d’occasions, le montant moyen d’un dossier de financement à quant à lui diminué de 14 % en 2 ans pour les voitures neuves et de 9 % pour les voitures d’occasion depuis 2004.

Le principal facteur de ce changement est le fait que certains particuliers ont acheté des voitures moins cher il y a six ans. Le prix des voitures acquis grâce à un financement est normalement plus élevé de 20 % de celui des véhicules acquis sans l’aide de financement.

L’avenir du crédit auto

Concernant l’avenir du crédit auto en France, l’étude menée par le Crédit Agricole démontre que le financement dépendra d’une évolution technologique c’est-à-dire le développement des automobiles électrique. Ce genre d’automobile nécessitera un mode de paiement différent des voitures classiques que nous avons l’habitude de voir qui sera déterminé par l’usage de la batterie et des formules financières locatives qui en découleront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks