Les 4 grands objectifs d’une assurance-vie

L’assurance-vie est souvent présentée comme l’un des placements préférés des Français. L’un de ses gros avantages est d’être à la fois performante tout en étant sécurisée. Malgré une performance à la baisse ces derniers temps, l’assurance-vie reste encore l’un des meilleurs placements parmi ceux les plus sécurisés, largement devant le livret A ou le LDD dont le taux a considérablement fondu ces dernières années. On peut ouvrir une assurance-vie pour plusieurs raisons. Revenons sur les principaux objectifs d’une assurance-vie.

Une épargne longue durée

L’un des principaux intérêts d’une assurance-vie est de constituer une épargne. Il s’agit d’une épargne sur le long terme. Celle-ci va alors bénéficier de revenus plus intéressants que les livrets d’épargne. On peut augmenter cette épargne grâce à des placements programmés, libres ou modulables. Une fois le contrat arrivé à échéance, le bénéficiaire de l’assurance-vie va alors pouvoir profiter de cette épargne accumulée.

Construire un capital

Pourquoi accumuler autant d’épargne ? L’une des raisons est de constituer un capital. Grâce à une gestion flexible et variée, ce capital pourra être plus ou moins élevé selon les placements et les performances obtenues. Le bénéficiaire pourra alors profiter de ce capital comme il le désir : placement dans un autre produit, investissement dans un bien immobilier…

Toucher des revenus supplémentaires

Un des autres intérêts de l’épargne accumulée au sein d’une assurance-vie est de pouvoir toucher un revenu supplémentaire. Par exemple, si le contrat prend fin au moment de la retraite du bénéficiaire, celui-ci pourra compléter ses revenus de retraite grâce au capital de son assurance-vie. Il peut également en profiter tout en maintenant son assurance-vie ouverte. Dans ce cas, il devra procéder à des rachats partiels. Ceux si peuvent être programmés.

La transmission d’un patrimoine financier

Finalement, un intérêt propre à l’assurance-vie est de constituer une épargne qui sera ensuite transmise aux différents bénéficiaires. Ces bénéficiaires peuvent être des héritiers choisis par la personne ayant ouvert l’assurance-vie. Il s’agit d’une forme d’héritage accumulé sur le long terme. Il profite alors d’un régime fiscal spécifique. Chaque bénéficiaire peut notamment recevoir jusqu’à 152 500 € sans imposition.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks