Le crédit travaux pour toutes vos envies à la maison

Pour financer les travaux de votre logement, bénéficier des apports d’un crédit travaux est un avantage non négligeable. Catégorisé comme un crédit affecté, il est une aide précieuse pour les particuliers en quête de fonds pour l’amélioration de leur habitation.

Un crédit à conditions simples

Ce crédit fonctionne de manière très simple pour permettre au client de l’utiliser sans complications. Avec l’aide de l’agent responsable du dossier auprès de l’établissement de prêt, le client déterminera le montant du crédit qui lui convient. Par la suite, les mensualités et la durée du prêt seront décidées. Généralement, les remboursements sont à effectuer tous les mois jusqu’à expiration du délai de crédit.

Lors de l’établissement d’un contrat de prêt, il peut être utile de souscrire également à des assurances crédits pour se préparer à d’éventuels problèmes. Le chômage, le décès ou l’arrêt de travail, notamment, sont couverts par ces assurances. Comme pour toute demande de prêt, solliciter un crédit travaux nécessite que le futur contractant soit absent du fichier des incidents de remboursement. De plus, il est fréquent que les établissements exigent du client qu’il vive en métropole.

Plafonné à 75.000 €, ce prêt peut être demandé par un propriétaire ou un locataire. Ce montant maximum doit inciter le consommateur à demander auprès de l’établissement de prêt s’il est sous la protection de la loi Scrivener. Il est également important de savoir si l’organisme de prêt parle réellement de crédit travaux et non de prêts personnels, car dans le second cas les taux appliqués sont légèrement plus conséquents.

Quels taux pour les crédits travaux ?

Comme toute offre de prêt, le crédit travaux comporte un taux effectif global variant selon l’entité qui le propose. En général, les taux appliqués sont de 4,5 à 9% et est calculée en fonction de la durée finale du prêt contracté.

Où souscrire ?

Pour choisir efficacement auprès de quel organisme de crédit souscrire, il suffit de faire un comparatif rapide des propositions. Certaines astuces permettent de faire des économies : l’achat d’une cuisine dans un magasin de meuble dispense par exemple des intérêts à payer, tandis qu’il est plus prudent de renseigner l’établissement sur la nature des travaux à effectuer si ceux-ci sont conséquents.

Il est possible d’effectuer une demande de prêt en agence ou via internet. Dans tous les cas, si le montant du crédit ne dépasse pas les 75.000 €, votre prêt peut être considéré comme un crédit à la consommation et vous place alors sous la protection de la loi Scrivener.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks