Le crédit construction maison à votre service

Afin de réaliser la construction de sa maison, il est possible de souscrire à différents types de crédits. Cela étant, selon les crédits, certains sont dédiés à des dépenses spécifiques. Voici tout ce qu’il faut savoir concernant le crédit construction maison.

Différents crédits selon les cas

Afin de souscrire à un crédit dédié à la construction d’une maison, il faut tout d’abord savoir si vous souhaitez financer l’achat du terrain ou non. Aussi, il fait savoir s’il s’agit de votre premier crédit immobilier, et, s’il s’agit d’un crédit dédié à une résidence principale ou non. Selon les réponses, les crédits adaptés à votre besoin vont varier. Réussir la construction de sa maison, c’est aussi bien choisir son crédit immobilier.
S’il s’agit d’un achat de terrain, de la construction de la maison et d’une résidence principale (ou secondaire), il s’agira d’un prêt immobilier classique. S’il s’agit de l’achat du terrain, de la construction et d’un 1er achat, le PTZ Plus sera plus adapté.

Aussi, s’il s’agit uniquement du financement d’une construction sur un terrain acquis il y a moins de 36 mois, et, qu’il s’agit d’une résidence principale (pour le propriétaire ou pour le locataire), il faudra opter pour un prêt immobilier conventionné.

S’il s’agit de l’achat du terrain, de la construction d’une résidence principale et du financement de seulement 30 % de l’opération totale, alors il faudra choisir un prêt action logement.

Le crédit immobilier est le crédit d’une vie

Clairement, un crédit immobilier est sans nul doute l’emprunt le plus important contracté par un particulier au cours de sa vie. Le montant, mais aussi la durée de remboursement engage ce dernier sur une très longue période pouvant aller jusqu’à 30 ans.

À ce titre, il est vivement recommandé de ne pas contracter un tel prêt après 40 ans. En Effet, le souhait de toute personne est de profiter de sa retraite et non d’avoir un crédit si important sur le dos. De plus, dès la soixantaine, les soucis de santé peuvent se multiplier, ce qui peut rendre la situation financière (et familiale) complexe.

En somme, réalisez un tel crédit aux alentours de 30 ans et n’hésitez à négocier le taux et tous les frais (dossier, assurance, etc…), vous pourrez ainsi en réduire le montant et donc la durée de remboursement (ou le montant de la mensualité).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks