[INFOS] Le remboursement du prêt-auto

Rembourser un prêt-auto peut se faire de deux manières :

  • soit en suivant l’échéance soit par un remboursement anticipé. Le remboursement n’est estimé que pour la première option
  • quand pour la deuxième option, il faudra tenir compte des coûts que cela va engendrer.

Ainsi, est-il intéressant d’opter pour un remboursement par anticipation, et si c’est le cas comment faire ?

Un remboursement par anticipation est-il avantageux ?

Une prime ou une source d’argent inattendue ? Le remboursement du prêt-auto est une priorité. Cependant, tout va dépendre de la somme en main ; c’est la valeur de celle-ci qui pourra déterminer si le remboursement par anticipation sera rentable ou pas.

Autre chose à prendre en compte, les lois sur le remboursement anticipé peuvent changer en fonction du type de crédit contracté.

Le remboursement par anticipation d’un crédit auto

Un crédit automobile est une sorte de crédit à la consommation ou encore prêt personnel. Ce type de crédit peut être proposé par une banque ou tout simplement une institution financière ou encore par une concession automobile. Si le prêt demandé est d’une valeur inférieure ou égale à 21 500 €, la loi permet ainsi d’avoir recours au remboursement partiel ou total du prêt en cours, sans coûts supplémentaires.

Si un remboursement en totalité est prévu, la loi ne prévoit aucun frais supplémentaire. Mais pour connaître le montant à rembourser, il sera nécessaire de se référer à l’échéancier du crédit auto en cour ou bien choisir l’option de recontacter la personne en charge du dossier de prêt du temps de la demande. Pour un remboursement partiel, la somme versée devra être l’équivalent de trois mensualités selon la loi mis en place. Il faudra également s’assurer du montant à payer auprès de l’organisme prêteur. Il faudra veiller à bien préciser les références du dossier de prêt à chaque fois que l’envoi du chèque de remboursement se fait, et cela vaut pour les deux cas de figure. Le contrat de crédit devra être modifié après le règlement et le montant de mensualités changées ou bien maintenu.

Pour des crédits auto de plus de 21500 euros, la banque peut demander des frais de remboursements, la valeur de ces frais est généralement stipulée dans le contrat, il sera ainsi indispensable de toujours tenir compte des clauses de ce dernier pour être paré à toute éventualité avant une quelconque signature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks