Crédit auto : la LOA , une alternative idéale ?

La LOA peut être une bonne alternative aux crédits auto classiques, ce système permet de louer le véhicule avec la possibilité de l’acheter au terme de la location. Le dispositif présente des avantages certains, on ne perd pas d’argent avec la décote naturelle de son automobile, les échéances mensuelles sont plus faibles que celles d’un crédit classique et un acompte initial n’est pas nécessaire. La LOA permet en outre de renouveler régulièrement son véhicule en bénéficiant des derniers modèles. Néanmoins, la location avec d’option d’achat ne rend pas propriétaire du véhicule, de même un bon entretien obligatoire est inclus dans le contrat de LOA de même que le kilométrage est souvent limité avec un supplément à payer au kilomètre en cas de dépassement. La LOA n’est donc surtout pas recommander pour les individus attachant beaucoup d’importance au fait de posséder leur véhicule ainsi que pour ceux n’accordant pas un grand intérêt à l’entretien de leur automobile. Pour bien choisir sa location avec option d’achat faire jouer la concurrence est évidemment fortement recommandé. Il faut que le prix de vente final en cas d’acquisition du véhicule à la fin de la LOA soit clairement établi dès la signature du contrat. Une vigilance doit s’exercer sur les assurances et garanties du contrat, il est aussi conseillé de demander un kilométrage plus élevé que celui prévu initialement, pour ne pas avoir à payer de trop fortes pénalités en cas de dépassement. Un entretien très rigoureux du véhicule doit s’exercer pour ne pas avoir non plus à payer de pénalités. Inutile, enfin de privilégier la LOA pour acheter un véhicule, le coût final en se portant acquéreur à la fin de son contrat peut être plus élevé qu’un crédit auto classique.

En résumé, dans le cadre d’une LOA, les mensualités sont fonction de la dépréciation du véhicule alors que le crédit classique doit être remboursé sur la valeur totale de l’automobile à son achat, les échéances mensuelles sont donc moins conséquentes dans le cadre d’une LOA. En plus des points évoqués précédemment, on peut ajouter qu’en cas de rupture anticipée du contrat de LOA par le client de fortes pénalités seront demandées au contraire du crédit ou devenant propriétaire de son véhicule l’on peut en disposer comme on le souhaite. Le choix entre crédits auto et LEA ne doit pas s’effectuer sur un coup de tête pour ne pas se retrouver lier à un dispositif qui ne correspond finalement pas à ces besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks