Comment bien aborder un crédit consommation ?

Les raisons de contracter un crédit de consommation peuvent être nombreuses : besoin de financer un voyage, nécessité de changer de voiture, améliorer le quotidien… Le crédit consommation est une des alternatives favorites des Français pour disposer rapidement de liquidités. Facile à obtenir et à utiliser, ce type de prêt nécessite toutefois de rester prudent avant même de signer le contrat de crédit. Voici quelques astuces qui vous aideront à bien aborder votre crédit consommation.

Contracter ce crédit est-il indispensable ?

Cette question doit se poser avant d’envisager de déposer une demande de crédit. Il est en effet important de déterminer à l’avance si vous avez réellement besoin de ce prêt ou s’il est possible de considérer d’autres alternatives de financement. Il n’est pas rare que les particuliers décident de contracter un prêt pour financer la satisfaction de tel ou tel besoin. Il faut savoir que souscrire à un crédit implique de pouvoir le rembourser par la suite. Selon l’importance du montant accordé et vos possibilités de paiement, il se peut que vous ayez à régler des mensualités sur le long terme. Prenez donc le temps de vous demander si vous ne pouvez pas faire autrement avant de vous décider.

Choisir le type de crédit

S’il s’avère que le prêt est indispensable, il vous faudra décider du type de crédit consommation à contracter. Vous avez le choix entre un crédit affecté que vous ne pourrez utiliser que pour financer l’achat d’un seul bien ou service, un crédit personnel avec lequel vous pouvez financer des projets, et un crédit revolving qui vous permettront de disposer de liquidités.

Montant, rétractation et remboursement anticipé

Sachez que le taux appliqué pour un crédit consommation est le taux nominal qui détermine le coût du prêt. Après signature de votre contrat de crédit, vous disposez d’un délai de rétractation de 15 jours. Une fois que le paiement des mensualités est entamé, vous avez la possibilité d’effectuer un remboursement anticipé sans pénalisations ni frais supplémentaires. Rappelez-vous également qu’en cas de non-paiement, il est plus prudent de faire part des difficultés rencontrées au conseiller financier qui pourra trouver une solution adaptée à votre situation.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks