Bien évaluer la valeur de son bien immobilier

Faire une évaluation juste et fiable de son bien immobilier n’est pas à la portée du premier propriétaire venu. Cette opération se révèle être plus complexe qu’elle n’y parait, et demande l’application de quelques principes de base qui aideront à estimer justement une habitation. Voici comment bien évaluer un bien immobilier.

Les paramètres à évaluer

Certains éléments vous permettront de débuter votre estimation de manière efficace. En premier lieu, il est important d’observer l’environnement dans lequel le bien immobilier est placé. Ce paramètre inclut la cote de la commune, la présence de lieu communautaire et d’espaces verts, ainsi que les prestations et infrastructures à proximité.

Les caractéristiques techniques sont également à prendre en compte : le logement dispose-t-il d’un double vitrage ? Quels sont son standing et son orientation ? La construction suit-elle les normes en vigueur ? La sécurité du lieu, la superficie et la présence de gardiens sont des éléments qui augmentent la valeur d’une résidence.

Se renseigner sur les bases de données immobilières

Ces bases de données sont des indicatifs fiables qui reflètent les tendances du marché. Pratiques, elles donnent une idée exacte des baisses et des hausses de prix du mètre carré. Il y a également la possibilité de s’informer des tendances via des sites internet spécialisés, dont l’accès est non payant pour les particuliers. Toutefois, il ne faut pas oublier que les informations fournies sur ces supports ne peuvent remplacer l’avis expert d’un professionnel de l’immobilier.

Procéder à une expertise immobilière

Cette expertise est le plus souvent effectuée par un expert choisi par les soins du propriétaire. Son rôle est de procéder à une évaluation complète dont le résultat sera valable pour une durée ne dépassant pas les 6 mois. Lors de sa mission, il est dans le devoir de procéder à des examens minutieux de chaque élément pouvant influer sur la valeur du bien immobilier.

L’expert a aussi l’obligation de vérifier l’existence d’éventuels assujettissements, ainsi que le permis de construction, les plans des cadastres et les diagnostics immobiliers de la région. Dans l’éventualité d’un contentieux fiscal, cette expertise immobilière engage la responsabilité civile professionnelle du mandaté.

La comparaison de biens immobiliers

Cette méthode plébiscitée par l’administration fiscale, et qui consiste à estimer des biens similaires. Elle a pour but de déterminer la valeur de l’immobilisation en se référant au prix de vente d’un logement de valeur égale cédé récemment. Bien qu’elle comporte des limites géographiques ou liées à la nature atypique de certains biens d’exception, elle reste une des méthodes les plus adoptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks