Bien comprendre les 3 formes de crédit consommation

Le crédit consommation se différencie du prêt immobilier. Si le second permet de financer des achats immobiliers, le premier permet de bénéficier d’une aide financière pour l’achat de biens dits de consommation. On distingue trois grandes formes de crédits consommation : affecté, personnel et renouvelable. Découvrez les particularités de chacun d’entre eux, leurs points communs et leurs différences.

Un bien de consommation c’est quoi ?

Avant d’évoquer les différents types de crédits consommation, il est important de bien comprendre ce que l’on entend par bien de consommation, c’est-à-dire celui que l’on pourra financer avec ces trois solutions.

Les biens de consommation sont tous ceux qui ne sont pas des biens immobiliers. Autrement dit, il est plus facile de définir ce que sont ces derniers. Un bien immobilier est donc un bien que l’on ne peut pas déplacer. Il peut s’agir d’un bâtiment (maison, local, etc.), d’un terrain nu, ou d’une partie d’un bâtiment (appartement, etc.). Cependant, un crédit immobilier peut également comprendre le financement des travaux pour bâtir ou rénover le bien.

Tout le reste est considéré comme bien de consommation. On y trouve les véhicules, les services (voyage, frais de scolarité, etc.), le mobilier, l’électroménager, et tous les autres biens non immobiliers.

Le crédit affecté

On parle de crédit affecté lorsque le prêt obtenu l’est pour une dépense bien précise. Par exemple, vous voulez acheter une voiture. Vous allez alors vous adresser à votre banque pour savoir si elle peut vous faire un prêt pour pouvoir financer l’achat de la voiture. En général, le crédit affecté est donc proposé sur le lieu de vente du bien ou en allant faire sa demande auprès de l’établissement de crédit après avoir signé le contrat d’achat.

Le plus souvent, le TEG se situe entre 4 et 9 % et les frais de dossier sont plafonnés à 75 €. Avec un crédit affecté, il est possible d’emprunter jusqu’à 75 000 €. Ce qui s’avère largement suffisant pour la plupart des biens de consommation.

Le prêt personnel

Une fois que l’on a expliqué ce qu’est le crédit affecté, il est plus facile de comprendre ce qu’est le prêt personnel. En effet, il s’agit justement d’un crédit non affecté à un bien précis. Autrement dit, l’emprunteur va pouvoir utiliser l’argent obtenu financer n’importe quel bien de consommation sans avoir à fournir un justificatif d’achat. Par exemple, il est possible de garder le prêt personnel en réserve et de l’utiliser lorsque l’on en a besoin. Il peut donc financer un ou plusieurs biens et à des moments distincts. Il s’avère très pratique pour disposer d’une réserve d’argent pour d’éventuelles dépenses imprévues.

En général, le TEG varie entre 2,5 et 10 % et les frais de dossier sont également plafonnés à 75 €. De même, la limite d’emprunt est de 75 000 €. Au-delà de cette somme, il ne s’agit plus juridiquement d’un crédit à la consommation.

Crédit renouvelable

Egalement appelé crédit revolving, le crédit renouvelable est non affecté. Cependant, la différence avec le prêt personnel se situe dans sa fonction renouvelable. Ainsi, le crédit renouvelable peut être vu comme une somme d’argent à disposition, que l’emprunteur va pouvoir dépenser selon ses besoins et qu’il pourra par la suite réemprunter, sans avoir à reprendre à zéro le processus de demande de crédit. Ainsi, ce type de crédit va de 3 mois à 1 an, et peut être renouvelé après 1 an. Une autre particularité de cette solution, c’est que l’emprunteur va pouvoir définir chaque mois le montant qu’il veut rembourser sur son emprunt, selon ses liquidités et avec un montant minimum à payer. Autrement dit les mensualités sont variables ce qui influence directement la durée du remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks