Attention aux arnaques au crédit sur Facebook

Le magazine 60 millions de consommateurs a relevé l’information dans son numéro de février 2016. De nombreux internautes ont déjà été piégés par des offres de crédit très attractives proposées sur les réseaux sociaux, les blogs ou les forums. Ces offres proviennent de sites qui paraissent sérieux de prime abord, cependant ce sont des arnaques. Méfiez-vous des offres trop alléchantes.

Des crédits très attractifs

Pour attirer et tromper les internautes, ces offres de crédit sont forcément très attractives. Elles proposent des conditions nettement plus intéressantes qu’au sein des établissements agréés. En général, une telle offre se caractérise par un taux d’intérêt relativement bas souvent proche de 2 %, une durée de remboursement longue, etc. De plus, ces organismes ne semblent pas réellement fouiller votre situation financière et professionnelle. Ils proposent des crédits rapides, sans exiger de garanties ou de justificatifs.

Frais de gestion, puis plus rien

Ensuite, ces arnaqueurs vont vous demander de payer des frais de dossier et de gestion. Ces frais sont demandés avant même que le dossier ne soit réellement constitué. Généralement, vous devez payer plusieurs centaines d’euros. Ensuite, lorsque vous avez versé l’argent pour ces soi-disant frais, vous n’avez plus jamais de nouvelles. Dans d’autres cas, on vous invitera à payer de nouveaux frais pour débloquer le prêt.

Ne souscrivez jamais sans vous informer auparavant sur le créancier

Ces sites sont nombreux sur Facebook, les blogs et les forums. Nombreux sont les internautes qui ont déjà été piégés. Le meilleur conseil est de toujours vous informer sur le prêteur avant de souscrire à un crédit. Surtout si le nom du site vous est inconnu. Il suffit de taper ce nom dans Google pour généralement découvrir si des internautes se plaignent. Dans tous les cas, méfiez-vous des offres alléchantes et sachez qu’une banque va créer l’argent qu’elle vous prête grâce aux apports et aux dépôts de ses clients. Aucun organisme ne prête de l’argent en puisant directement dans son capital sans avoir auparavant créé cet argent. Sinon, le nombre de prêts serait limité pour tous ces organismes.

L’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a constitué une liste de certains sites pratiquant des arnaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks