A chaque profil, son crédit auto (Chômeur, cdd, fonctionnaire…)

Il n’y a pas de format « standard » de crédit auto. Ou plutôt, lorsque l’achat d’une voiture est programmé, il convient de bien étudier son mode de financement.

Quelques mots sur l’achat au comptant : Si vous avez suffisamment d’économies, vous pouvez acheter votre voiture au comptant. Veillez toutefois à posséder des réserves suffisantes pour faire face à vos dépenses courantes. Il s’agit de pouvoir payer vos impôts, établir un budget de vacances, ou d’autres imprévus.

Le recours au crédit

Quand vous n’avez pas encore constitué suffisamment d’économies, l’achat de votre voiture passera alors par la souscription d’un crédit auto. C’est un crédit à la consommation, qui peut se décliner sous diverses formules : prêt personnel, crédit affecté, crédit renouvelable ou revolving. Le crédit affecté est en principe la solution la plus appropriée et la plus protectrice, sauf si vous êtes dans une situation particulière.

La location avec option d’achat

Une formule intermédiaire entre l’achat au comptant ou à crédit existe aussi. L’achat d’une voiture peut commencer par sa location, c’est le leasing ou location avec option d’achat (LOA). Cette formule convient aux personnes qui ont un emploi stable, comme les fonctionnaires, par exemple. De plus, il faut que l’emprunteur ait l’habitude d’acheter régulièrement une voiture neuve, environ tous les deux ou trois ans.

Achat à crédit et épargne

Un autre point de vue peut aussi justifier la souscription d’un crédit auto. C’est la comparaison des taux entre l’emprunt et l’épargne.

Partons du principe que vous avez l’argent disponible pour acheter votre voiture au comptant. Si vous déboursez cette somme, vous aurez votre automobile et d’autres dépenses (carburant, assurances, etc.). En consacrant vos économies à l’épargne, et en souscrivant un crédit auto sur 2 années par exemple, votre capital vous rapportera des intérêts.

Prenons l’exemple d’un concessionnaire qui vous vend la voiture à 20 000 euros avec un crédit affecté à un taux effectif global (TEG) de 2%. D’autre part, votre banque vous propose une épargne à un taux de 3%. En deux années, votre crédit aura coûté 20 419,44 euros. Votre épargne vous rapporte 1 218 euros d’intérêts cumulés en deux ans. L’achat de votre voiture revient donc à 20 419,44 – 1 218 euros = 19 201,44 euros. Ce montage financier vous aura donc rapporté près de 800 euros d’économies ! Et tout cela, en sachant que le capital de votre épargne est toujours disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular Topics

Editor Picks