3 conseils pour obtenir le meilleur crédit auto

Même si cela peut sembler difficile, il est tout à fait possible de faire des économies sur un crédit auto. Voici trois conseils qui pourront vous être utiles et vous aider à décrocher un prêt au meilleur taux.

Se renseigner sur les offres disponibles

Il est bien connu que les grosses banques sont les seuls établissements financiers établis sur le marché des crédits immobiliers. Lorsqu’il s’agit du crédit auto, c’est une tout autre histoire. En effet, plusieurs entités ont senti le filon et proposent des prêts à taux plus ou moins avantageux. À part les traditionnels réseaux bancaires et les institutions de crédit spécialisées, il est possible de demander un crédit auto auprès des constructeurs automobile, bien sûr, mais aussi auprès des banques virtuelles ou des hypermarchés.

Parmi ces derniers, on peut retrouver Carrefour, Casino, ou encore Auchan. Et les hypermarchés sont désormais connus pour avoir une certaine agressivité commerciale. Pour trouver la meilleure offre, il est possible d’effectuer un comparatif entre toutes ces entités via internet. Il ne suffit que de quelques clics pour être fixés.

Surveiller les offres promotionnelles

Plusieurs établissements proposent régulièrement des promotions de courtes durées. En général, ces promotions ne dépassent pas les 3 semaines. Ce sont des opportunités idéales pour acquérir un modèle de véhicule que vous avez déjà repéré.

Avec un peu de patience, vous avez donc la possibilité de faire une acquisition à bon prix. Pour une attente de quelques semaines ou de quelques mois, vous pouvez en effet bénéficier d’un crédit achat à taux très avantageux. Les meilleures offres peuvent proposer des crédits à un taux inférieur à 4 % l’an.

Négocier la durée de l’emprunt

Les offres promotionnelles ne sont toutefois pas toujours avantageuses, et peuvent cacher des propositions de crédit beaucoup moins intéressantes. Il n’est donc pas rare que le taux promotionnel ne soit que de la publicité bien orchestrée. Il s’agit la plupart du temps d’un taux vitrine uniquement accordé aux consommateurs capables d’en effectuer le remboursement sur un ou deux ans. Il est alors nécessaire de disposer d’une somme initiale qui pourra être utilisée comme apport pour financer une partie de l’achat.

Cette alternative permet au consommateur de demander un emprunt moins conséquent qu’il pourra par la suite honorer plus facilement sur le délai accordé, car un crédit d’une somme raisonnable évitera un surendettement. De plus, l’existence d’un apport minimum constitue souvent la seule condition demandée par les constructeurs pour bénéficier d’un taux avantageux.

Laisser un commentaire

Most Popular Topics

Editor Picks